Une nouvelle approche minceur pour un gain de muscles et une perte de graisse

Par Cannes Body Clinic

BTL présente une nouvelle approche révolutionnaire pour affiner son corps. Une première et unique procédure non invasive qui permet de diminuer la graisse abdominale et de se remuscler tout en permettant un lifting des fesses sans injection. Cette technologie unique en son genre va au-delà d’une simple réduction de tour de taille et d’une augmentation chirurgicale des fesses. EMSCULPT aide les patients à obtenir d’excellents résultats de remodelage corporel.

Anti Age Magazine (AAM) : Qu’est-ce qui vous a amené à intégrer EMSCULPT ?

Docteur Nelly Gauthier (Dr N.G.) : EMSCULPT offre 2 caractéristiques
importantes. Il contribue au développement musculaire et à la réduction des graisses. Jusqu’à présent, nous ne pouvions qu’offrir des solutions de réduction de la masse graisseuse mais le niveau de tonus musculaire restait inchangé. Le renforcement musculaire nécessitait des entraînements intensifs, laborieux et chronophages. Grâce à EMSCULPT, cette époque est révolue. Docteur Julien Carré (Dr J.C.) : Cette nouvelle approche répond aux demandes des patients qui ne sont pas de bons candidats pour le Coolsculpting et autres traitements de réduction de la masse graisseuse.

AAM : Pouvez-vous décrire le rôle d’EMSCULPT dans votre pratique ?

Dr J.C. : Non ionisante, non rayonnante et sans émission de chaleur EMSCULPT est une méthode qui peut être associée à d’autres dispositifs de réduction des graisses. Cela peut devenir une procédure complémentaire à intégrer dans son offre de traitements.
Dr N.G. : Il s’agit d’une approche non invasive, non chirurgicale et indolore pour éliminer les graisses indésirables et pour développer ses muscles. EMSCULPT utilise l’énergie électromagnétique focalisée de haute intensité (HIFEM®) pour déclencher des contractions musculaires importantes qui ne sont pas atteignables en tant normal lors d’un travail musculaire classique.

Source : Dr Catherine NAVARRO -Anti Age Magazine

Pour lire la suite, ouvrir Anti Age Magazine #34 – 2019

ou télécharger l’article :